Verily, division santé du géant américain de l’Internet Alphabet (Google), a annoncé mardi des «alliances stratégiques» avec quatre grands laboratoires pharmaceutiques dont Pfizer, Novartis et Sanofi, visant à affiner, accélérer et améliorer les programmes d’essais cliniques grâce aux technologies numériques.

 

Verily et ses partenaires industriels – le quatrième étant le laboratoire japonais Otsuka – vont chercher à mieux cibler le recrutement de patients pour la recherche et à développer de nouveaux outils numériques pour accélérer et faciliter des études cliniques, selon un communiqué.

Ils vont également «explorer de nouvelles approches pour générer des données de vie réelle» en utilisant Baseline, une plateforme technologique développée par Verily pour collecter et analyser des données provenant d’objets de santé connectés et autres capteurs.

«Au cours des années à venir, Novartis, Otsuka, Pfizer et Sanofi prévoient chacun de lancer des études cliniques en prenant appui sur la plateforme dans divers domaines thérapeutiques, comme les maladies cardiovasculaires, l’oncologie, la santé mentale, la dermatologie et le diabète», toujours selon le communiqué.

Cette série d’alliances, dont les termes financiers n’ont pas été divulgués, est une forme de reconnaissance par l’industrie pharmaceutique des travaux de Verily, qui a démarré son projet Baseline en 2017 en collaborant d’abord avec des partenaires académiques.

 

Source: Le Revenu